Jean-Pierre Raffarin : « Il faudra compléter la loi de 1905 »

Interviews
remonter
 

Jean-Pierre Raffarin : "Il faudra compléter la loi de 1905"

Interview au Figaro, le 28.12.2007.

Jean-Pierre Raffarin défend l’idée de «laïcité positive» de Nicolas Sarkozy.

 

LE FIGARO. En quoi la laïcité vue par François Bayrou vous heurte-t-elle?

Jean-Pierre RAFFARIN. J’y vois une déclinaison d’un vieux concept,exclusif des religions. Cette vision historique doit être modernisée.Notre paysage religieux n’est plus celui du temps des «cultesrévolutionnaires» de Robespierre. Aujourd’hui, nous avons besoin de lalaïcité partagée pour régler les relations entre religions etpolitique, mais aussi pour servir de grammaire entre les différentesreligions, pour leur permettre de se parler dans l’espace public.LaFrance doit-elle renoncer à son exception républicaine ?Non, mais nousdevons l’adapter. Défendre la spécificité française en reprochant àNicolas Sarkozy ses références aux racines chrétiennes de la France,comme le fait François Bayrou, c’est nier la réalité. En cette périodede Noël, que voit-on ? Des Français qui, partout, célèbrent une fêtereligieuse, familiale et sociale. Au débat passéiste entre «la moralelaïque» et «la religion civile», telle que la définissait Rousseau, jepréfère le concept d’«éthique antérieure» de Paul Ricœur, car lesreligions sont, en amont, des sources pour les normes de la moralepublique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis favorable àl’enseignement de l’histoire des religions à l’école.

Êtes-vous partisan d’une révision de la loi de 1905 ?
Il faudra sans doute la compléter, notamment en matière de santépublique, mais je ne pense pas utile de remettre en cause sesfondements. La société française ne peut accepter qu’une religion tentede lui imposer un projet politique. Face au prosélytisme, à desprovocations particulières, comme le port de signes religieuxostentatoires à l’école, il a fallu réagir. C’est pourquoi j’ai faitvoter la loi interdisant le port du voile dans les établissementsscolaires, et aussi pourquoi je suis favorable à des procédurestransparentes en matière de construction d’écoles religieuses. Ceserait un moyen efficace de lutter contre des pratiques clandestines.Avec Nicolas Sarkozy, nous avons eu d’utiles débats aussi bien sur laquestion du voile que sur celle de l’organisation du culte musulman enFrance

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*