Sécurité : les socialistes ont la mémoire courte

Communiqués
remonter
 

Sécurité : les socialistes ont la mémoire courte

Selon Monsieur VAILLANT, les violences en banlieue n’arrivent « que quand la droite est au pouvoir ».

Il suffit de rappeler à M. VAILLANT que de 1997 à 2002, le Gouvernementde Gauche dans lequel il était Ministre de l’Intérieur a connud’importantes violences urbaines à 8 reprises.

Ces émeutes ont été liées, hélas, à plusieurs décès et des centaines de véhicules ont été incendiés.

Les émeutes urbaines sont une plaie de la République qui met àl’épreuve les citoyens dans leur sécurité physique et dans leurs biensmais aussi les forces de l’ordre, que pourtant l’Ancien Ministre sembleavoir oublié.

Il faut rappeler à M. VAILLANT que c’est uncommissariat de proximité qui a été incendié à Villiers le Bel, en mêmetemps qu’une bibliothèque !

Patrick DEVEDJIAN
Secrétaire général délégué

Communiqué de l’UMP, le 27.11.2007

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*